Articles les plus consultés

samedi 9 mai 2015

Les couleurs de l'arc-en-ciel

Ce matin à 9h00 aux Chaudannes on s'est retrouvé pour déverser 200 kg de grosses truites arc-en-ciel sur le no-Kill de la partie basse.

Tout d'abord un grand merci à tous d'être venus, pour une fois on était presque trop nombreux !!! ça fait plaisir !!
Merci à Fabrice Andrieux, aux papas qui sont venus aidés de leurs jeunes fistons (Dédé, Manu), aux autres membres de l'AAPPMA : Jeannot, Max, Michel, Jean, Jean-Pierre, Emilien, David, Gilles de la pisciculture de Burcin, ainsi qu'à nos jeunes de l'école de pêche Cyril, et le petit nouveau, Tom, très prometteur, qui démarre tout juste la pêche à la mouche sur les chapeaux de roues !!
Merci à tous pour votre présence !



Je vais profiter de cet article pour répondre à quelques "interrogations" qui nous reviennent fréquemment aux oreilles... et qui en substance disent : "mais qu'est ce que vous foutez à balancer de l'arc en ciel dans un no-kill ???"

La réponse est simple et a été mûrement réfléchie :
Depuis quelques années, et à cause de divers facteurs dus aux restructurations du lit de la rivière, aux pollutions, aux obstacles infranchissables sur les ruisseaux affluents, ainsi qu'aux grande périodes de canicules qu'on a, nous avons constaté que l'on avait de moins en moins de reproduction naturelle sur la partie basse de nos parcours. Parfois en plein étiage, l'eau monte jusqu'à 27-28° durant plusieurs jours.
De là est née la décision de créer un parcours no-kill "Loisir" (petit rappel, toute la partie en amont de Pont de Beauvoisin est en gestion patrimoniale, c'est à dire sans aucune introduction de poisson à quelque stade que ce soit, on laisse la nature se régénérer toute seule, elle le fait bien mieux que nous ! Et le No-kill de Saint Béron est ainsi également en gestion patrimoniale) que l'on alevinerait en truites arc en ciel, qui rappelons le ne peuvent absolument pas se croiser avec nos farios encore présentes, qui ont une meilleure tolérance à la hausse des températures et à la baisse du taux d'oxygène, et sont en règle générale moins fragiles.
Contrairement à ce que l'on peut entendre ici ou là, l'arc en ciel "ne prend pas la place" de la fario, elles occupent des postes bien différents et la concurrence entre elles est très faible et tourne toujours à l'avantage de la fario "sauvage" !
De plus l'arc en ciel est un très bon partenaire de jeu, très combatif et peu farouche, mais qui apprend très vite !!
Pour toutes ces raisons, nous avons donc décidé de créer ce parcours no-kill, il y a déjà 3 ans, pour que les pêcheurs puissent venir prendre du plaisir et "sortir" du poisson (mais toujours avec une grand soin et respect pour les relâcher dans les meilleures conditions, de manière à pouvoir les reprendre quand elles feront quelques centimètres de plus !).
Mais ne vous y trompez pas, il y a également de très beaux spécimens de truites farios et d'ombres sur ce parcours ! c'est une preuve de plus que la cohabitation se passe bien entre toutes ces espèces.

Donc voilà, nous avons choisi de mettre ce parcours de 4,5 km en no-kill (Prendre et Relâcher), car de plus en plus il faut que le pêcheur prenne conscience que son impact sur le milieu aquatique (qui a déjà bien assez à gérer avec les diverses pollutions, prédations et autres dégradations !) n'est pas négligeable... Imaginez un bon pêcheur qui va 100 fois à la pêche par an et qui à chaque fois prélève son quota journalier autorisé de 6 poissons... à lui seul il aura déjà privé la rivière de 600 géniteurs potentiels pour la saison suivante... déjà qu'on n'a pas un gros pourcentage de fraie réussie sur le bas du Guiers...

Nous vous remercions donc de respecter la législation, de remettre à l'eau TOUTE espèce de poisson prise sur ce parcours, en en prenant soin au maximum, de pêcher (à TOUTE TECHNIQUE) avec un seul hameçon, SANS ARDILLON, ainsi vous pourrez continuer à vous faire plaisir sur ce magnifique parcours !!!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire