Articles les plus consultés

jeudi 10 septembre 2015

Qui suis-je ?

Vous l'avez deviné, les élections du bureau approchent. L'assemblée générale se tiendra normalement le vendredi 2 octobre prochain et l'on procédera aux élections à ce moment là.

Il est donc temps pour moi de me présenter (à ceux qui ne me connaîtraient pas encore !) et de me livrer à un exercice que je n'apprécie pas particulièrement : parler de moi !

Je m'appelle David Maillard, célibataire, sans enfants, j'ai 37 ans et j'habite au Grand Lemps (38)

Je pêche le Guiers depuis que je suis tout gamin, je prends ma carte chaque année à l'AAPPMA de Pont et ce, depuis la fin des années 80 !
Je dois l'avouer, je n'étais encore qu'un très jeune enfant, mais j'ai braconné dans le Guiers ! Je devais avoir 5-6 ans, je pense, ma mère tenait un commerce de chaussures au dessus du Guiers en Isère, à cette époque. J'étais alors fasciné par toutes ces grosses truites qu'on pouvait y voir (dans la réserve), des engins de 60-70 cm, voire même plus grosses !!! je m'étais alors fabriqué un matériel de pêche assez rudimentaire : une branche de noisetier avec de la ficelle de cordonnier, une gomme - je ne sais plus si je pensais que ça allait servir de flotteur ou de lest! - et un trombone ouvert en guise d'hameçon ! J'ai trouvé un vers au bord de l'eau et me voilà parti à essayer d'attraper un de ces gros poissons… Comme vous pouvez l'imaginer, je n'ai rien pris, si ce n'est le virus de la pêche et de l'amour que je porte à ma rivière !

Pour commencer, j'ai rencontré, M. Victor Croibier (Garde pêche de l'AAPPMA L'allobroge, à l'époque), qui habitait Pont Savoie et qui m'emmenait souvent à la pêche au coup sur le Guiers, ou à l'étang de Reculfort... J'apprendrai d'ailleurs plus tard qu'on était de la même famille !!!

Les années ont passées, et un jour, alors que je m'essayais à la mouche (je devais avoir une dizaine d'années) j'ai rencontré Jeannot (Jean Avril, actuel garde-pêche) au bord de l'eau, qui m'a pris sous son aile (comme bon nombre de générations de moucheurs du Guiers...) et qui m'a transmis les connaissances, le respect du milieu et des poissons et tout un tas d'autres valeurs qui n'ont souvent rien à voir avec la pêche !

Puis les années ont passées encore, collège, lycée, fac, boulot… j'allais toujours à la pêche bien sûr, mais j'étais un peu moins impliqué…

Il y a 5 ans de ça, j'ai reçu une demande de Jeannot, qui me demandait de venir prendre un poste dans l'AAPPMA. A cette époque là, je lui ai répondu que je n'étais pas prêt pour ça (des milliards de bonnes excuses, comme tout le monde !), mais, en revanche, que dès que je le serai, je viendrai !
Et à force de parties de pêche où je pestais contre les pollueurs, les viandards, les barrages et tout ce qui agresse ma rivière régulièrement et de plus en plus fréquemment, j'ai décidé qu'il était temps d'arrêter de se plaindre et de passer à l'action !

Et bien me voilà, j'ai réintégré le bureau en décembre dernier, ai proposé mon aide au niveau de la communication pour l'AAPPMA. Depuis j'ai créé ce blog, un compte et une page Facebook, un site, un compte Twitter, on reparle enfin de l'AAPPMA et nous recommuniquons à nouveau avec nos adhérents, qui nous rejoignent de plus en plus nombreux, et je les en remercie !

Que vous dire d'autre sur moi ? 

En tant que pêcheur, je pratique essentiellement la pêche à la mouche, mais ne suis réfractaire envers aucune autre technique, loin de là ! Je pratique un no-kill quasi-intégral (éventuellement, de temps en temps je prélève un poisson surdensitaire, si j'ai trouvé une poignée de champignons pour l'accompagner !)
Je pêche évidemment sans ardillons et respecte au maximum le poisson et son milieu.

Au niveau des études, j'ai un DEA d'information-communication que j'ai passé à Grenoble. Mon sujet de mémoire était « la désinformation des médias français durant le génocide au Rwanda en 1994 ». J'ai toujours été très touché par l'injustice et les inégalités de toutes sortes.
Après mes études, je suis devenu, sans le faire exprès (!), enseignant. J'enseigne l'informatique et la documentation dans les lycées privés agricoles de Châbons et Saint Jean de Bournay.

Voilà pour l'essentiel.

Vous l'aurez donc compris, je me présente aux prochaines élections du bureau. Si je suis élu, la seule chose que je peux vous garantir c'est que les décisions que je prendrai seront prises en pensant D'ABORD à la rivière et aux milieux !

Je ne peux hélas vous garantir la réussite, mais je peux vous promettre que je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour redonner ses lettres de noblesses à notre si belle rivière, à tous ses affluents et à tous les milieux que nous gérons !

Et j'ai grand espoir, au vu de l'équipe déjà présente (et qui a fait tellement, dans l'ombre depuis des années) qui reste en place, et des nouveaux qui se joignent à nous (de plus en plus nombreux !), que l'on va réussir ce pari, ensemble !

Les priorités, que j'estime, concernant, l'AAPPMA sont au nombre de 4 :

- La lutte contre les barrages, pollutions, pillages, la protection du milieu, etc....
- L’école de pêche (avec volonté de travailler avec d'autres AAPPMA)
- Accentuer la protection, l'entretien et l'aménagement des ruisseaux affluents si petits soient-ils...
- La communication pour sensibiliser le plus grand nombre aux maux de nos milieux et en responsabiliser les usagers !

Voilà, vous savez tout !

L'adresse de mon blog si vous voulez connaitre un peu mieux le "pêcheur" : http://thelonerflyfisherman.blogspot.fr/


Aucun commentaire:

Publier un commentaire