Articles les plus consultés

samedi 17 septembre 2016

La pluie arrive... les pollutions aussi...

Attention n'allez pas croire, malgré le titre, que la pluie est responsable de ces pollutions...
Que l'on s'entende bien, c'est l'humain, dans toute sa splendeur, qui n'est pas capable de gérer ses propres infrastuctures vieillissantes et mal conçues...

Aujourd'hui après avoir posé la banderole au rond point du Lycée Pravaz avec Gilles Galler, je suis allé faire un petit tour pour prendre les températures et profiter un peu du réveil de la nature sous cette petite pluie fine et bienvenue.


Mais ça n'a pas duré bien longtemps...
A peine arrivé aux abattoirs, à Pont Savoie, que je tombe sur un rejet de la station d'épuration (ou collecteur) qui déborde et envoie tout le surplus au Guiers...








Ensuite en voulant me rendre sur la rive Isère, en traversant le pont François 1er, je remarque une quantité de mousse impressionnante qui sort du ruisseau de l'Aiguenoire qui descend de Domessin et se jette sous le pont, côté Savoie.
Ceci provient vraisemblablement des bassins de la station d'épuration de la fruitière de Domessin, qui appartient au groupe Intermarché, nous avons fait intervenir l'Onema à plusieurs reprises depuis l'automne dernier...
Bien entendu ces deux pollutions (sur 500m de rivière) ont été signalées à qui de droit, nous attendons (une fois de plus) des réponses...









Et pour finir la journée en beauté, nous sommes allés nettoyer avec David Zielinka, une grosse partie des saloperies que les bandes de gamins balancent depuis le haut de la passerelle à Pont Isère...





Sacrée journée, où l'on se demande quel sens ça a de nettoyer les saloperies des autres d'un côté pendant que d'autres s'amusent à se délester des leurs directement dans l'eau...
Pour rappel, le débit est autour de 2m3/s et la température de l'eau a un petit peu baissé (17°).

Sans vouloir faire de mauvais esprit, je ne sais même pas comment il peut rester des truites dans le Guiers en aval des gorges de Chailles... En tout cas celles qui restent sont de sacrées combattantes qui s'accrochent à la vie...
:(

Aucun commentaire:

Publier un commentaire