Articles les plus consultés

lundi 5 septembre 2016

Lamentable...

Là je crois qu'on a touché le fond...
Voilà le sympathique mot doux qu'on a retrouvé sur un panneau arraché... Mais le plus beau (et ça on ne l'a pas pris en photo tellement c'était ignoble...) c'est qu'il y avait un vairon mort empalé sur un hameçon triple, piqué sur le panneau...

Je crois que l'acte parle de lui-même et que ça ne mérite aucune autre réponse de notre part, que notre mépris pour ce genre d'individus...

Si juste une chose, faire le mariole anonymement et râler sans rien faire, c'est beaucoup plus facile que de rejoindre le bureau d'une AAPPMA et tenter de faire changer les choses... 
à bon entendeur...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire