Articles les plus consultés

samedi 30 septembre 2017

Pêches électriques d'inventaire sur nos parcours No kill du Guiers

Ce mardi 26 septembre, nos bénévoles Jean Avril, Gilles Galler, Marc Tournay, Bernard Planche, Emilien Servonnat, aidés de notre copain Léo Caterina et Gilles, avaient rendez-vous au bord du Guiers avec l'équipe de la Fédération de pêche de Savoie, pour effectuer deux stations de pêche électrique d'inventaire sur nos No-kill.

Je tiens à préciser que je n'étais pas présent à la pêche sur la première station le matin, et n'ai participé qu'au premier passage sur la seconde station l'après-midi, donc tout ce qui suit ne sont que mes sentiments et impressions. Je vous ferais suivre les résultats objectifs dès que j'en aurais connaissance.

Il aussi est nécessaire de remettre les choses dans le contexte. Nous sommes fin septembre et toujours dans une longue période de sécheresse. Le débit du Guiers, ce jour là, est de 3m3 environ (entre 6 et 10m3 serait son niveau "normal" à cette époque), la température de l'eau, qui a frôlé de nombreuses fois les 25° cet été, est bien redescendue, autour des 10°. Les poissons sont donc certainement encore en état de stress et réfugiés loin de la prédation, dans les profondes fosses, qui ne manquent pas sur nos parcours. Et ces fosses, bien entendu, sont impossibles à pêcher à l'électricité.

La première station de pêche a eu lieu sous la piscine de Pont de Beauvoisin (38), quelques centaines de mètres sous la limite amont du no-kill de Pont de Beauvoisin, sur un linéaire de 200m environ, jalonné de molasses et de fosses dépassant les 2m de profondeur.
Mon sentiment est que les résultats sont plutôt décevants, les truites farios étaient très peu nombreuses (adultes comme juvéniles de l'année), les truitelles AEC des bouillouses, déversées quelques semaines plus tôt (dernière année de l'expérience menée avec la FD 73) étaient, elles, nombreuses. Beaucoup de vairons, loches, chevesnes, blageons et barbeaux.

La seconde station était localisée à St Béron (73) sous l'ancienne plateforme de Pechiney. Les conditions de pêche (électrique) à cet endroit ne sont vraiment pas faciles (très fort courants et nombreux blocs ronds et glissants qui gênent la progression...). Malgré un premier passage assez timide (quelques très beaux poissons quand même !), le second a été meilleur et de nombreuses truites farios et ombres (dont quelques beaux spécimens de géniteurs) ont pu être comptés. Le nombre de chabots, aussi, est important sur ce parcours, ce qui rassure un peu quand même...

Je tiens à remercier toute l'équipe de la Fédération de pêche et de protection des milieux aquatiques de Savoie pour leur savoir-faire, leur efficacité, leur sympathie, ainsi que pour le casse croûte de midi !
Un énorme merci à tous nos bénévoles venus nous filer un coup de main ce jour là, ce fut physique !!!

Merci à Léo Caterina pour les droits sur ses photos, vous pouvez retrouver son article sur son blog ici : https://truiteandco.wordpress.com/2017/09/27/peches-electriques-avec-laappma-de-pont-de-beauvoisin/




















La vidéo filmée et montée par Léo ! :) Merci !!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire