Articles les plus consultés

jeudi 20 septembre 2018

Continuité écologique sur le Paluel

Nous sommes heureux de vous annoncer enfin une bonne nouvelle : les travaux pour améliorer la continuité écologique sur l'aval du Paluel à Belmont-Tramonet ont commencé ! C'est une bonne chose !
A cet endroit, le Paluel, tubé sous la RN, sortait et se jetait, en chute, 2m au dessus du lit plus bas...
Le dénivelé semble être rattrapé par des enrochements scellés, espérons que nos truites du Guiers pourront, enfin, remonter dans ce petit ruisseau qui mérite bien mieux que ce qu'on lui faisait subir par le passé...
Pour rappel, des améliorations de qualité d'eau sont à constater sur le Paluel depuis les travaux d'amélioration des STEP d'Avressieux et de la Fruitière qui ont été effectués l'an passé.

Enfin un peu d'espoir !!! ça fait du bien !!! :)

Sinon le débit du Guiers est au plus bas depuis le 18 juillet (~ 2m3/s, voire moins...), c'est largement pire que la situation de 2016... Heureusement que toutes les activités ont été stoppées cet été, nous remercions encore nos partenaires de loisirs nautiques, je pense que cet arrêt a été salutaire et a permis de sauver la rivière au moment où elle était le plus en danger.

Pour autant nous rappelons que les conditions ne sont pas encore suffisantes pour que l'on appelle à nouveau à pêcher sur l'aval de notre rivière. Même si la température de l'eau a baissé en dessous du point critique (elle est toujours trop chaude pour l'époque), le niveau, lui, n'est toujours pas acceptable pour la reprise de la pêche. Les poissons n'ont pas pu se rerépartir sur les linéaires et sont toujours trop vulnérables.
Nous rappelons que que les truites vont commencer à se nourrir pour faire des réserves pour le frai... pour la remontée dans les affluents, ça risque d'être compliqué cette année au vu des prévisions météo...
Déjà que nous sommes très inquiets pour cette période de frai, au vu des conditions de cet été et de l'état des poissons, rien ne sert d'aller les fragiliser encore plus...

Nous vous remercions.









1 commentaire: