Articles les plus consultés

dimanche 28 août 2016

Suite de la canicule annoncée...

Bon les températures de l'eau augmentent de jour en jour...
Hier j'ai trouvé la première victime du manque de continuité écologique sur un tout petit affluent sur le bas de nos parcours...
Ce poisson magnifique d'environ 50cm (un magnifique reproducteur) a du clairement "manquer d'espace", il est redescendu, cherchant un biotope plus à sa mesure, est resté coincé vers les infranchissables (tubages successifs et radiers avec 1cm de lame d'eau) à quelques centaines de mètres du Guiers, et est mort là, dans une eau à 23°...
J'ai la rage, d'autant que ce ruisseau est un des seul qu'on ait qui soit classé en liste 1... Imaginez les autres...
Ensuite je suis monté au bassin de compensation de la Vavre, pour prendre la T° de l'eau dans le bassin... 30,8°...voilà ce que les truites vont se prendre sur la tronche à la prochaine "chasse" des eaux d'Aiguebelette...
Bref là il est vraiment temps de leur foutre la paix...
:(





  T° du Tiers à Belmont Tramonet

  T° du bassin de compensation de la Vavre
 T° du Guiers aux Chaudannes

vendredi 26 août 2016

Canicule... Laissons les poissons survivre...

Ca y est c'est arrivé... on pensait passer à travers cette année, mais non.
Depuis quelques jours les températures et l’ensoleillement ont fortement augmenté, et la température reste autour des 20° la nuit. Pas de baisse, ni de précipitations prévues avant la fin de semaine prochaine. On entre dans la phase critique...

La température de l'eau a grimpé en flèche : 21,4° sur le Tiers à la Bridoire, 19,3 sur le Guiers à Pont de Beauvoisin.

On atteint les seuils, où personnellement, je laisse la canne à la maison et la remplace par un thermomètre...
Les poissons passent en mode survie, il n'est pas la peine d'aller leur rajouter de la souffrance et du stress. Un combat dans une eau si chaude et peu oxygénée, c'est une mort quasi certaine pour le poisson dans les heures qui suivent...

La partie basse du Rondelet est à sec, ayant cette année encore "coincé" et tué des dizaines de truites... chaque année cette limite d'assèchement remonte vers l'amont, et les truites, bien qu'habituées, se laisse prendre au piège...

S'il vous plait, évitez de faire des "barrages" dans les petits cours d'eau (même si c'est très marrant et sympa...), cela empêche le déplacement des poissons et les voue à la merci des prédateurs...

 Le Tiers..;
 Le Rondelet...

 Eau ou pas eau, ça n'empêche pas les locaux de balancer leurs ordures dans les gorges...

 A quelques heures (minutes ?) près, celles-ci, j'aurais pu les sauver...



 1/4 d'heure plus tard, le même trou où les truites venaient de mourir suite à l'assèchement, se reremplit à nouveau... le soleil tape moins à cette heure et la végétation cesse un peu de retenir l'eau et la rend à la rivière...

 Le Guiers dans Pont de Beauvoisin...


jeudi 25 août 2016

Petit point sur l'état des rivières en cette fin août...

Eh bien c'est très loin d'être mirobolant...
Pourtant, cette année, à part des crues dévastatrices en pleine fin de période de frai de l'ombre, nous avions plutôt été épargnés...
Pas de grosse canicule, pour l'instant la T° du Guiers n'a pas atteint les 20°, quelques orages ont permis de garder un niveau acceptable jusqu'à maintenant (même s'ils ont drainé un paquet de nitrates épandus et de divers polluants dans la rivière)...
Et pourtant on se retrouve avec des fonds algueux, limite envasés... et un niveau d'eau à minima...
La cause, les épandages agricoles comme nous l'avons dit précédemment, dont une bonne partie rejoint directement la rivière au premier orage, mais surtout les pollutions domestiques...
Nombre de foyers ne sont encore pas reliés au tout à l'égout, et ceux qui le sont ne sont même pas sûrs de ne pas polluer, car une bonne partie des stations d'épuration de la région ne sont plus fonctionnelles et rejettent directement dans les cours d'eau.
Et elles sont nombreuses... La Step des Echelles, comme nous l'avons constaté il y a quelques jours qui est de loin la plus inquiétante, mais également la Step de La Fruitière (Intermarché) à Domessin, qui pollue ponctuellement, celle de La Bridoire, qui est vétuste et plus adaptée aux besoins du village... et certainement d'autres encore (Avressieux, Dullin...) sur tout le linéaire et les affluents.

Tout cela affecte les milieux aquatiques, nous le constatons depuis des années... Il serait grand temps que nos élus prennent conscience que le tourisme dans la région dépend étroitement des milieux aquatiques (pêche, canotage, sports d'eau, baignade, ballades...) et que cette manne financière peut s'éteindre du jour au lendemain... On a vu l'exemple sur les rivières de Franche-Comté, où des parcours no-kill de qualité ont permis de ramener les touristes dans la région durant quelques années, les commerces, campings etc, faisaient le plein. Qu'en est-il cette année après la pollution massive qui a frappé la Bienne ???






Et bien entendu les sempiternels déchets laissés par des touristes (ou pas !) venus faire un petit pique-nique dans un cadre sympa... qui l'est beaucoup moins quand ils le quittent...
Un grand merci à tous nos bénévoles et notamment Gilles Galler et nos gardes particuliers, qui ramassent ces saletés quotidiennement...




lundi 22 août 2016

Pollution de la STEP des Echelles (73)

Ce matin, j'étais au Bonnard et j'ai remarqué qu'il y avait de sacrées plaques de mousse qui s'accumulaient dans les retournes ainsi qu'à la surface de l'eau...
J'ai donc remonté la rivière jusqu'à tomber sur la "station d'épuration" (qui n'en a que le nom) des Echelles (73), qui rejette en continu cette espèce de saloperie (et il doit certainement y avoir des pics de rejets bien supérieur à ce que j'ai vu...)... à voir la couleur (et encore plus l'odeur...), on ne se demande même pas ce que c'est...
Voilà, profitez bien de l'eau du Guiers, baigneurs, canoés, pêcheurs !!! ne vous inquiétez de rien, tout va bien !!... Enfin pensez à prendre une bonne douche en rentrant quand même...
J'ai bien entendu appelé l'Onema qui connait le problème depuis bien longtemps et a alerté la DDT il y a bien longtemps également...
Voilà où l'on en est aujourd'hui en 2016...
Nous faisons de gros efforts sur le bas du Guiers pour améliorer la qualité de l'eau (certes on est très très loin de la perfection) et des milieux et on se ramasse "ça" qui arrive d' "en haut"...
Pour le moins ça énerve...
:'(

















l' "incident" du 5 juillet 2016, à la même Step, filmé par l'AAPPMA de Saint Laurent du Pont sur le site des pêcheurs du Haut-Guiers : http://lespecheursduhautguiers.fr/