Articles les plus consultés

lundi 31 octobre 2016

Nouveau dépôt sauvage au pont de Pissevieille

Découverte de ce jour au Pont de Pissevieille, à la sortie de Pont de Beauvoisin 73...
Je ne compte plus les fois où ont été balancées diverses saletés depuis ce pont...
Cette fois ce sont des espèces de gaines isolantes de tuyaux. Il y en a des centaines de mètres au fond du ruisseau et tout ça risque de dégager au Guiers au prochain coup d'eau.




C'est vraiment décourageant...

:(


jeudi 27 octobre 2016

La suite !

On continue ! toujours sur le même ruisseau, mais cette fois dans sa partie à la confluence avec le Guiers.
Lundi, sur cette partie aval (malheureusement bien trop courte, avant qu'un barrage infranchissable de 5-6m, ne vienne stopper la remontée des truites...) je suis allé nettoyer et déconcrétionner 2 frayères, pour commencer...
Sur ce ruisseau, les fonds se calcifient et se colmatent à une vitesse incroyable (serait-ce du également au manque d'eau et aux températures de ces dernières années ?), il a donc fallu tout reprendre à la pioche et au râteau !
J'y ai vu de (trop rares) belles frayères l'année passée, espérons que cette année ce soit encore mieux ! mais il va vite falloir de l'eau...
















Et aujourd'hui, après enfin un coup d'eau, c'est encore un sacré boulot que notre équipe a abattu !!!
Nos 4 compères, Bernard Planche, Gilles Galler, Bernard Maillard et David Maillard ont déboisé tout l'aval du ruisseau, de sa confluence, jusqu'au barrage infranchissable (~400m) !
Et c'était pas de la tarte ! des lustres que ça n'avait pas été fait, maintenant cela va permettre de désensabler cette partie et très certainement recréer de nombreuses frayères qui avaient disparues !
Encore un immense merci à vous 3 !!!
Cette partie, ô combien importante, respire à nouveau grâce à vous ! 
;)


















samedi 22 octobre 2016

Suite de la réhabilitation de la réserve d'un ruisseau

La semaine dernière nous avions nettoyé les branches et autres embâcles dans ce ruisseau, et cette semaine avec Gilles Galler etDavid Zielinka et  David Maillard, nous avons décidé de nous attaquer au lit du ruisseau en lui même !
En effet, ce ruisseau est très calcaire et le fond est colmaté sur plusieurs centimètres, ne laissant aucun espace pour que la vie s'y développe ni que nos truites puissent frayer...
Nous avons donc remédié à cela, armés de pioches, barre à mine et râteau, pour remettre à jour tout le gravier sous la couche de plusieurs centimètres de calcaire, et ce sur un linéaire d'environ 400m ! Un boulot de barjots !
Mais on l'a fait ! et on a révélé un magnifique substrat de graviers, en profitant par là même de redynamiser le cours du ruisseau, qui a perdu 40cm de hauteur à l'amont !
Je pense que nos copines vont vraiment apprécier nos efforts cet hiver !!! 

Un très grand merci à vous deux, une fois de plus !!

Prochain rendez-vous, la visite des frayères cet hiver !

:)











Et en prime, un petit nettoyage de la passe à poissons du barrage Cholat sur le Guiers, où nos copains les castors sont en train d'étendre leur territoire ! 

:)